Débilité présidentielle

A la suite d’une votation, le droit à l’avortement sera prochainement inscrit dans la Constitution de l’Etat américain de l’Ohio.

Soucieux de se concilier des sympathies dont il aura grand besoin l’année prochaine, le président Biden a salué ce vote par ces fortes paroles: «La démocratie a gagné et les trumpistes ont perdu.»

Quant à la vie des milliers de petits humains en gestation qui passeront à l’incinérateur, elle pèse pour rien du moment qu’est sauve la démocratie, ce concept devenu creux à force d’être mis à toutes les sauces électorales et – pléonasme – démagogiques; cette idole des politiciens qui s’imaginent agir quand ils ne font que discourir.

Pour ce qui est des «trumpistes», ces pelés, ces galeux, on rappellera qu’ils ne sont pas seuls à s’opposer au massacre. Selon toute apparence, Mr Joseph Robinette Biden ne sait pas trop ce qui se passe dans le pays qu’il est censé présider.

Enfer et consternation!

M. P.

Thèmes associés: Ethique - Politique internationale

Cet article a été vu 676 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions