Ne dites pas…

Ne dites pas: «Le refus de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) de dévoiler ce qu’a coûté aux contribuables suisses l’achat des vaccins anti-Covid effectué par la Confédération est pour le moins questionnable.» Dites: «Le refus de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) de dévoiler ce qu’a coûté aux contribuables suisses l’achat des vaccins anti-Covid effectué par la Confédération est pour le moins discutable.»

La manie qu’ont certains commentateurs, y compris parmi nos amis, de questionner des concepts ou de voir partout des événements qui interrogent est suprêmement agaçante. Elle l’est plus encore sous la plume ou le clavier de rédacteurs qu’on a des raisons de croire cultivés et attachés à la correction de la langue française. Ces anglicismes ne pouvant, dans le cas de ces journalistes, être attribués au snobisme ou à l’ignorance, force est d’admettre qu’on se trouve devant une maladie contagieuse, contre laquelle n’existe aucun vaccin dont un organisme quelconque puisse dissimuler le coût à ceux qui l’ont financé.

Le pinailleur

Thèmes associés: Divers - Politique fédérale

Cet article a été vu 638 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions