Tout s’explique

La presse révèle1 qu’un ancien membre du Conseil communal de Zurich publie des théories loufoques sur son blog, prétendant que «les nazis sont au pouvoir en Suisse depuis 2019», que «les homosexuels sont traqués et assassinés dans notre pays depuis 2003» et que «3500 personnes ont déjà été tuées». L’homme, nous dit-on, se présente comme un brigadier de l’armée suisse chargé d’intervenir pour rétablir l’ordre, en destituant les politiciens corrompus et en les enfermant dans un camp d’internement.

Le journaliste auteur de l’article affiche sa perplexité en expliquant que ce curieux personnage (dont l’identité n’est pas révélée) serait «parti en vrille» à partir de décembre 2023, après une carrière politique où il «s'était illustré par ses positions progressistes en matière de drogues et sur la cause queer».

Aaaah ben voilà.

px

 

1 https://www.20min.ch/fr/story/zurich-nazis-au-pouvoir-homos-tues-les-delires-dun-ex-elu-inquietent-103077828

Thèmes associés: Divers - Médias - Politiques diverses

Cet article a été vu 85 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions