Nouveau pouvoir?

Peut-être avez-vous lu le savoureux pamphlet de Léon Savary intitulé Voulez-vous être conseiller national?1 Avec humour et férocité, l’auteur y décrit, sous forme  de conseils à un dénommé Jean-Louis Trublet, les différentes conditions à remplir et les étapes à franchir pour accéder à la chambre des représentants du peuple.

S’il était encore de ce monde, il pourrait nous régaler avec un Voulez-vous être le grand gagnant du Concours Eurovision de la chanson? Il se ferait un plaisir d’insister sur la nécessité, pour le candidat, de fuir toute tentation esthétique, de rechercher avec ardeur le mauvais goût et la vulgarité et, surtout, de porter comme (et avec) un drapeau quelque particularité sexuelle hors norme.

L’«artiste» Nemo, qui se définit comme non binaire – il paraît que c’est ainsi qu’on désigne les gens qui ne savent pas trop s’ils sont hommes ou femmes – répondait à tous les critères. Il était donc normal qu’il gagnât, tant il est vrai que l’Eurovision n’a plus grand-chose à voir avec la chanson et tout à voir avec l’idéologie et la politique – on se souvient qu’en mai 2022 c’est l’Ukraine qui avait gagné, moins de trois mois après le déclenchement de la guerre par la Russie.

D’ailleurs, l’effet du succès idéologique de l’«artiste» ne s’est pas fait attendre. Trois jours après cette mémorable victoire, 24 heures en ligne titrait: «Le troisième sexe parviendra-t-il à se glisser dans le passeport?», en précisant que Nemo, grand gagnant de l’Eurovision, et le ministre de la Justice Beat Jans se rencontreront pour un entretien qui pourrait donner un nouvel élan au débat2.

Si le conseiller fédéral Jans, chef du Département fédéral de justice et police, a vraiment du temps à perdre, on souhaiterait qu’il se penche sur des sujets plus en rapport avec la réalité. Il pourrait, par exemple, étudier le moyen d’expliquer aux gens qui veulent qu’on inscrive leurs «ressentis» dans leur passeport que leur patrimoine génétique les désigne impitoyablement comme des hommes ou des femmes et que l’Office fédéral de la police n’y peut rien.

M. P.

 

1 Editions Jack Rollan, Lausanne, 1958 / Editions Faim de Siècle, Fribourg, 1999.

2 https://www.24heures.ch/victoire-de-nemo-et-debat-sur-la-non-binarite-870675870671.

Thèmes associés: Culture - Egalité, discriminations - Médias - Politique fédérale

Cet article a été vu 807 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions